Skip to content
Aperçus > Numérique et technologie

Changer notre façon de voir le potentiel de revenus de la publicité mobile

3 minutes de lecture | Mai 2010

Roger Entner, Vice-président principal, Recherche et perspectives, Pratique des télécommunications

Alors que les mondes de la publicité, de l'Internet et de la téléphonie mobile convergent rapidement, nous devons changer notre façon de considérer ces différents secteurs et les mesures que nous utilisons pour décrire le potentiel commercial. Ce qui est essentiel, c'est un état d'esprit différent et unifié sur la façon d'évaluer l'opportunité et de comparer les différents composants du flux de valeur du client.

Les géants du monde de l'informatique et de l'Internet ont apporté à l'écosphère de la publicité mobile la légitimité qu'elle recherchait grâce aux acquisitions d'Admob par Google et de Quattro Wireless par Apple, et au lancement ultérieur d'iAd. Il nous faut maintenant mieux comprendre les possibilités de revenus.

Les évaluations pures ou même les chiffres d'affaires ne donnent qu'un aperçu limité des véritables performances d'une entreprise. Dans le monde de la téléphonie mobile, l'ARPU (revenu moyen par utilisateur) est une mesure couramment utilisée pour comparer les différentes opportunités de revenus, quelle que soit la taille de l'opérateur sous-jacent.

L'ARPU est calculé en divisant les revenus trimestriels par trois pour obtenir les revenus mensuels, puis en divisant les revenus mensuels par le nombre d'abonnés ou d'utilisateurs uniques.

Q1 2010 AT&T Mobility Verizon Wireless Google
Total des revenus $13.9b $13.4b $6.67b
Revenus des données / Revenus des sites appartenant à Google $4.1b $4.5b $4.44b
Abonnés/Utilisateurs uniques 86.9m 87.8m 156m
ARPU par mois $15.73 $17.06 $9.40
Source : Calculs de The Nielsen Company basés sur les informations de l'entreprise.

Nous avons utilisé les revenus des sites appartenant à Google car nous pouvons déterminer un nombre d'utilisateurs uniques, ce que nous ne pouvons pas faire pour la source de la grande majorité des revenus restants provenant d'AdSense.

Aujourd'hui, tout le monde s'accorde à dire que le mobile est une plateforme publicitaire au moins aussi intéressante que l'internet. Votre téléphone portable est toujours avec vous, il est plus personnel que tout autre appareil et il a la capacité d'intégrer la localisation et l'immédiateté. En outre, la publicité mobile est de moins en moins entravée par les limites de l'appareil en termes de taille d'écran et de vitesse du réseau, et la différence entre l'expérience Internet et l'expérience mobile s'amenuise. Dans le même temps, nous n'en sommes qu'au tout début de la publicité géolocalisée, du couponing ou même de choses simples comme le dépôt d'un message vocal préalablement accepté dans notre boîte aux lettres.

Cela nous ramène à la publicité mobile. Si le mobile est aussi bon ou meilleur que l'Internet en tant que véhicule publicitaire, il est également capable de le monétiser au moins aussi bien. Google tire 9,40 dollars par mois et par utilisateur unique de la publicité destinée aux internautes. Il devrait pouvoir obtenir au moins le même montant par mois pour un client mobile qui utilise son appareil plus longtemps, plus souvent, plus intensément et plus personnellement que l'ordinateur et l'Internet. Si nous prenons 9,40 $ et que nous le multiplions par 280 millions d'abonnés sans fil aux États-Unis, le potentiel du marché de la publicité mobile est de plus de 2,5 milliards de dollars par mois ou de plus de 30 milliards de dollars par an. Pensez à au moins 30 milliards de raisons pour lesquelles Google veut acheter AdMob pour 750 millions de dollars, au moins 30 milliards de raisons pour lesquelles Apple a acheté Quattro Wireless pour 360 millions de dollars, et au moins 30 milliards de raisons pour lesquelles d'autres voudront participer à cet espace - et ce ne sont là que 30 milliards de raisons de le faire aux États-Unis, n'oublions pas l'Europe, l'Asie, l'Amérique latine, l'Afrique et l'Australie.

Cet article est également publié sur Fierce Wireless