Skip to content
Aperçus > Numérique et technologie

Le mobile permet aux Kiwis de rester connectés

2 minutes de lecture | Tony Boyte, Directeur de recherche NZ | Janvier 2016
{“order”:3,”name”:”subheader”,”attributes”:{“backgroundcolor”:”000000″,”imageAligment”:”left”,”linkTarget”:”_self”,”pagePath”:”/content/corporate/au/en/insights”,”title”:”Insights”,”titlecolor”:”A8AABA”,”sling:resourceType”:”nielsenglobal/components/content/subpageheader”},”children”:null}
{“order”:5,”name”:”pubdate”,”attributes”:{“sling:resourceType”:”nielsenglobal/components/content/publishdate”},”children”:null}

Au cours d'une semaine moyenne, 3,1 millions de Néo-Zélandais âgés de 15 ans et plus passent 14 heures en ligne. C'est l'équivalent de deux jours de travail par semaine !

Le temps total moyen passé sur Internet depuis le domicile et le travail a augmenté de 23 minutes par semaine au cours de l'année écoulée. Et comme 70 % des Néo-Zélandais possèdent désormais un appareil mobile connecté, l'accès à partir d'"autres" endroits a augmenté de 35 minutes.

Près des deux tiers de la population néo-zélandaise en ligne accèdent à des contenus numériques via un smartphone chaque semaine, et plus d'un quart se connectent via leur tablette.

Selon le rapport inaugural Nielsen New Zealander Connect Consumers Report, qui a examiné les comportements connectés des Néo-Zélandais âgés de 15 ans et plus sur de nombreuses plateformes, écrans et appareils différents, près de deux personnes sur cinq utilisent au moins trois appareils chaque semaine. 

Grâce à la multiplication des points de contact numériques, le contenu et les expériences des marques peuvent plus que jamais atteindre la majorité de la population à différents moments de la journée. Les marques ont désormais davantage de possibilités d'engager les consommateurs néo-zélandais connectés au bon moment avec le bon message. Par exemple, le mobile est le premier appareil que les Néo-Zélandais utilisent pour accéder à l'internet dès le matin - il y a donc une forte opportunité d'engager des audiences clés pendant cette période.

Les médias sociaux sont bien sûr un moteur important de l'expérience numérique moderne.

Près de neuf Néo-Zélandais sur dix utilisent les médias sociaux, et trois quarts d'entre eux utilisent Facebook tous les mois. Les ordinateurs de bureau/portables restent le dispositif le plus utilisé pour cette activité, mais le mobile et l'utilisation d'applications sont de plus en plus répandus - plus de la moitié des visiteurs de Facebook y accèdent chaque mois via une application pour smartphone, et plus de deux sur cinq pour Twitter.

Outre les médias sociaux, les Néo-Zélandais utilisent principalement leurs smartphones pour accéder aux informations météorologiques et aux actualités. Les clips vidéo de courte durée figurent également en bonne place sur la liste, et plus d'un quart d'entre eux recherchent des produits et des services, et écoutent de la musique ou la radio numérique.

L'augmentation de l'engagement des Néo-Zélandais dans les médias numériques a ouvert de nombreuses portes aux spécialistes du marketing, mais a également posé des défis uniques à toute une série d'acteurs du secteur - annonceurs, propriétaires de médias et fournisseurs de contenu. Avec autant de nouveaux points de contact, les opportunités sont de plus en plus nombreuses. De plus, la mobilité de ces appareils facilite l'accès aux médias en ligne dans toute une série de lieux et de situations, offrant aux marques la possibilité de s'adresser aux consommateurs au bon moment, au bon endroit et avec le bon message.