Skip to content
Centre d'actualités >

Si c'est un festival, si c'est un sport : les Hongrois agissent deux fois par an

3 minutes de lecture | Mai 2018

Nous écoutons de la musique tous les jours, nous regardons le sport à la télévision.

Budapest, le 29 mai 2018 - Un Hongrois typique participe à un ou deux festivals de musique ou d'art par an, est une femme, est diplômé de l'enseignement supérieur et a un salaire moyen. Plus des deux tiers de la population s'intéressent aux événements sportifs officiels, principalement dans la tranche d'âge 30-49 ans, majoritairement des hommes, et vont en direct une ou deux fois par an. Il y a également un grand intérêt pour les divers festivals de nourriture et de boissons (66%), selon une enquête représentative de Nielsen Sports 2017 en Hongrie en mai 2017 liée au sport et au divertissement.

Des centaines de milliers de Hongrois se rendent chaque année à des festivals, des concerts et des manifestations sportives sur des thèmes variés : Cela est confirmé par le fait qu'environ 70 % des personnes interrogées manifestent un intérêt général pour la culture et le sport.

Les films sont en tête de l'ordre de préférence pour les divers intérêts culturels, et neuf Hongrois sur dix sont particulièrement friands de films, indépendamment de l'âge, du sexe ou de l'éducation. Le voyage est une médaille d'argent, le groupe des 16-29 ans montrant le plus d'enthousiasme. Les musées occupent une place de choix dans la tranche d'âge des 50 ans et plus, notamment chez les femmes. Il est intéressant de noter qu'un peu plus d'un tiers des personnes interrogées s'intéressent au monde des célébrités, et que le monde des stars passionne la plupart des femmes de la cinquantaine ayant un diplôme d'études secondaires.

Près de 60 % des Hongrois écoutent de la musique quotidiennement, contre 80 % pour la génération Y. Près de la moitié de la population assiste à un concert une ou deux fois par an, mais la proportion de personnes assistant à au moins un événement musical live par mois est également élevée (24 %). Il en va de même pour les festivals de musique : près de la moitié des personnes interrogées se rendent à un ou deux festivals par an, mais environ un tiers des Hongrois n'y vont pas du tout.

En général, sept personnes sur dix en Hongrie s'intéressent au sport, et un cinquième d'entre elles assistent en personne à un événement sportif officiel une ou deux fois par an.

Le palmarès de l'intérêt pour les sports est mené par la natation, deux tiers des Hongrois suivent ou suivent spécifiquement les événements de ce sport. En deuxième position, on trouve le water-polo et le handball, qui suscitent tous deux un grand intérêt. Le football, en termes d'intérêt, se retrouve à la quatrième place. La génération du tournant du millénaire, en particulier les hommes ayant fait des études secondaires, est la plus intéressée par le football. Selon Nielsen Sports, l'équipe nationale la plus populaire est Ferencváros, tandis que la plupart des équipes internationales soutiennent le Real Madrid.

Près de la moitié des Hongrois regardent les matchs en direct à la télévision, un tiers d'entre eux aiment également regarder le handball, tandis que 3 personnes sur 10 vont nager.

"Les retransmissions sportives télévisées sont populaires, mais conformément aux tendances mondiales, les Hongrois ont également plus d'activités lorsqu'ils regardent du sport", a déclaré Erik Vágyi, directeur commercial de Nielsen. "Cette attention fragmentée signifie surtout qu'ils surfent sur Internet, passent des appels téléphoniques, envoient des e-mails ou " traînent " sur les médias sociaux en même temps que la retransmission. Cela constitue une excellente occasion pour les partenaires de parrainage de l'événement d'atteindre leur public cible. "

La plupart des gens s'informent sur les différents événements sportifs, les joueurs et les matchs sur l'internet et à la télévision, mais les médias sociaux sont également très performants, puisque quatre personnes sur dix y trouvent des informations utiles.

Contact : Karafiáth Metta, metta.karafiath@nielsen.com,+36309625480

fr