Skip to content
Aperçus > Médias

Les dépenses publicitaires mondiales ont augmenté de 3,1 % au premier trimestre 2012, grâce aux marchés émergents.

2 minutes de lecture | Juin 2012

Après une fin d'année 2011 en fanfare, les dépenses publicitaires mondiales ont continué à augmenter au début de l'année 2012 : plus 3,1 % par rapport à la même période (Q1) de l'année dernière. Selon le rapport trimestriel Global AdView Pulse de Nielsen, les marchés émergents comme le Moyen-Orient et l'Afrique ont connu des augmentations à deux chiffres, tandis que l'Amérique du Nord et l'Asie-Pacifique ont enregistré des gains plus modestes de 2,1 et 1,7 %, respectivement. Au total, les dépenses publicitaires mondiales au premier trimestre 2012 se sont élevées à 128 milliards de dollars américains.

Les plus fortes hausses et baisses

Le Moyen-Orient et l'Afrique ont enregistré une hausse de 23,3 %, les annonceurs s'étant tournés vers les économies naissantes et stabilisées de cette région. En particulier, l'Égypte a connu une croissance des dépenses publicitaires de 67 % au premier trimestre, après le printemps arabe de l'année dernière.

Les dépenses publicitaires en Europe ont légèrement diminué (1,4 %), les pays les plus touchés par la récession ayant connu les plus grands changements. La Grèce et l'Espagne, par exemple, ont connu des baisses significatives, tandis que la France, l'Allemagne et la Suisse ont attiré plus de dollars publicitaires que l'année dernière. L'Europe est la seule région à avoir connu une baisse des dépenses publicitaires.

Dépenses publicitaires mondiales

Tendances à suivre

Alors que les dépenses publicitaires n'ont que légèrement augmenté en janvier par rapport à l'année dernière, la variation d'une année sur l'autre n'a cessé de croître au cours des mois suivants. En mars 2012, les dépenses publicitaires mondiales étaient supérieures de 4,5 % à celles de l'année précédente. Les conditions du marché et les troubles politiques de 2011 ont peut-être contribué à la baisse des dépenses l'année dernière, et Nielsen surveillera si ces augmentations se maintiennent au deuxième trimestre.

Méthodologie

Les sources de données externes pour les autres pays inclus dans le rapport sont les suivantes :

  • Argentine : IBOPE
  • Brésil : IBOPE
  • Croatie : Nielsen en association avec Ipsos
  • Égypte : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • France : Yacast
  • Grèce : Services aux médias
  • Hong Kong : admanGo
  • Japon : Nihon Daily Tsushinsha
  • Koweït : PARC (Pan Arab Research Centre)
  • Liban : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • Mexique : IBOPE
  • Médias panarabes : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • Portugal : Mediamonitor
  • Arabie Saoudite : PARC (Centre de recherche panarabe)
  • Espagne : Arce Media
  • Suisse : Nielsen en association avec Media Focus
  • EAU : PARC (Centre de recherche panarabe)

fr