Skip to content
Aperçus > Perspectives

Comment moins peut souvent être plus

2 minute read | Smruti Kulkarni Shanbhag, Nielsen Design Solutions - Europe Lead | Août 2018

Je suis récemment allée à l'épicerie avec ma fille de 7 ans pour nos courses hebdomadaires. J'essaie de la rendre plus autonome et indépendante. Nous avions donc deux listes de courses, une plus petite pour elle et une plus longue pour moi. Pour ce qui est de la sélection, je lui ai laissé la liberté de choisir le produit ou la marque qui lui plaisait, à condition qu'elle respecte la liste.

Elle a donc pris son propre chariot et est partie dans une autre direction, cochant des articles (biscuits, jus de fruits, pain en tranches et bananes) sur sa petite liste tout en faisant ses courses. Quelques minutes plus tard, je l'ai remarquée de loin, debout devant l'allée des jus de fruits, en train de réfléchir à celui qu'elle allait ajouter à son chariot. Elle a pris un paquet, l'a regardé, puis en a pris un autre, a probablement comparé les deux - ou plus - et en a choisi un à ajouter à son panier.

Plus tard, lorsque nous nous sommes retrouvés, je lui ai demandé avec curiosité pourquoi elle avait choisi le jus qu'elle avait sélectionné parmi tous les autres sur l'étagère. Elle a répondu : "L'étiquette était simple et je pouvais la lire et la comprendre." Le pack qu'elle avait choisi avait un design simple, peu de mots et l'image d'un ananas sur une bouteille transparente. En effet, il était beaucoup plus simple que beaucoup d'autres emballages dans l'allée des jus de fruits et légumes, qui présentaient des designs encombrés.

Cela m'a fait réfléchir au fait que, parfois, moins peut être plus dans le contexte de la conception d'un emballage. Ma fille a exprimé quelque chose que je fais toujours inconsciemment en tant qu'acheteur : rechercher la simplicité. Et je pense que beaucoup d'acheteurs font de même. Nous achetons ce que nous comprenons, du moins dans le contexte des biens de consommation à rotation rapide. Pour les arts et les antiquités, en revanche, c'est une toute autre histoire.

Les spécialistes du marketing pensent souvent qu'il est important de communiquer tous les avantages clés d'un produit à leurs consommateurs directement sur l'emballage - en utilisant des images, des couleurs, des logos, des mots, la typographie, etc. Mais très souvent, cette surcharge d'informations rend le design extrêmement complexe et difficile à comprendre. Mais très souvent, cette surcharge d'informations rend le design extrêmement complexe et difficile à comprendre. C'est pourquoi il est important pour les marques de se rappeler que les acheteurs prennent leurs décisions en rayon assez rapidement. En utilisant un message et une histoire faciles et simples, les consommateurs pourront les assimiler en quelques secondes. Si votre design n'y parvient pas, le produit risque de rester en rayon au lieu d'être placé dans le panier.

En plus de simplifier votre proposition, le "minimalisme" dans la conception des emballages peut présenter plusieurs avantages intéressants :

Maintenant, la question suivante : Que devez-vous faire pour développer un bon pack "less is more" ? Y a-t-il des bonnes pratiques à suivre ?

Eh bien, en tant qu'analyste de marché, ma réponse serait la suivante : Explorez largement vos options. Soyez audacieux avec vos designs minimalistes, testez-les auprès des consommateurs et éliminez la subjectivité de vos décisions.

D'un point de vue plus granulaire et tactique, voici quelques points à prendre en compte lorsque vous envisagez votre prochaine refonte :