Skip to content
Centre d'actualités > Événements

Faire du bruit : Nielsen Audio s'imprègne de l'esprit de l'audience totale

4 minutes de lecture | Décembre 2015

En ce qui concerne la portée par média, la radio est unique en ce sens qu'elle touche plus de 90% des adultes américains chaque semaine, selon le rapport de Nielsen sur les mesures comparables du deuxième trimestre. Parmi les 35-49 ans, la portée est de 95%. Il est donc tout à fait logique que l'initiative " Audience totale" de Nielsen soit tout aussi axée sur l'industrie audio que sur la télévision et la vidéo. Cette importance n'aurait pas pu être plus évidente lors de la Super Session Produit de la récente Conférence Audio de Nielsen à Washington, D.C.

"L'audience audio est incroyablement engagée - parfois captive", a déclaré Megan Clarken, EVP du Global Watch Product Leadership chez Nielsen. "Nous ne pouvons donc pas nous concentrer uniquement sur la télévision/vidéo lorsqu'il s'agit de l'audience totale. L'audio est un format clé pour atteindre les audiences. "

À cette fin, M. Clarken a lancé une discussion qui a permis de plonger dans l'univers technique et complexe de la mesure du son et dans les efforts continus de Nielsen pour améliorer la façon dont il capte l'écoute sur les plateformes linéaires et numériques.

"Pour atteindre l'audience totale pour l'audio, nous devons élargir nos mesures pour inclure les marchés secondaires, les différents types de contenu, les appareils et les plateformes, et nous devons obtenir l'adoption du marché", a-t-elle déclaré.

La bonne nouvelle est que les bases pour y parvenir sont déjà en place. Comme l'a expliqué Rob Kass, vice-président de Product Leadership, la mesure numérique fait partie intégrante de l'équation. Le kit de développement logiciel (SDK) de Nielsen permet de mesurer plus de 2 500 flux de stations sur les 48 marchés de PPM (Portable People Meters) de Nielsen. La mesure du SDK est également basée sur le recensement, alors que le PPM est basé sur un panel.

M. Kass a expliqué que l'avenir de la mesure numérique impliquera le déploiement du SDK de Nielsen par le biais d'une technologie basée sur le cloud, qui est indépendante des plateformes, des systèmes d'exploitation et des appareils. L'avenir élargira également la portée de la mesure pour inclure les podcasts et les services de streaming populaires. Et pour y parvenir, M. Kass a mis l'accent sur le travail de Nielsen avec l'industrie, reconnaissant que, contrairement à une approche basée sur un panel, la mesure SDK est un sport d'équipe nécessitant la collaboration de plusieurs parties prenantes.

Au cœur de la mesure d'audience PPM de Nielsen se trouve le filigrane, ou technologie de codage à bande critique (CBET).

Alors, qu'est-ce que le filigrane ?

En un mot, il s'agit du processus d'intégration de données que les humains ne peuvent pas entendre directement dans le contenu audio. Dans le cadre de ses efforts d'amélioration continue, Nielsen a pris des mesures pour améliorer son filigrane.

Lorsque Arun Ramaswamy, ingénieur en chef de Nielsen, a pris la parole, il s'est concentré sur l'avenir de la technologie CBET - rendre le filigrane plus robuste et plus fort. Le filigrane de Nielsen fait appel à des codes, et chaque PPM transmet à Nielsen des codes complets et partiels. Dans les situations où des codes partiels existent, Nielsen a des règles d'édition qui "remplissent les blancs" en les validant par rapport aux codes complets voisins. Les radiodiffuseurs mettent actuellement à jour les codeurs de leurs stations avec la technologie CBET améliorée. Les tests antérieurs et les résultats préliminaires du déploiement montrent une amélioration de la qualité de la détection des codes et une augmentation des estimations de l'audience moyenne au quart d'heure.

Selon M. Ramaswamy, l'utilisation de téléphones intelligents pour remplacer le PPM est actuellement testée aux États-Unis et au Canada. Il s'agit d'un "test entre amis et en famille", qui a été lancé après un important effort de R&D pour corriger les problèmes affectant la durée de vie des batteries.

"Quand un téléphone détecte un filigrane, il fait du travail", a-t-il dit. "Cela consomme donc de la batterie. Et cela incitera les gens à le désactiver. Nous avons donc passé beaucoup de temps à alléger le code et à faire en sorte qu'il ne soit pas un facteur de consommation de la batterie."

Pour clore la session, Clarken a bouclé la boucle en expliquant comment les améliorations apportées à la mesure du son aideront à boucler la boucle de l'initiative Total Audience de Nielsen.

"Le média est si unique et se prête à une audience totale", a-t-elle déclaré. "Mesurer l'ensemble du décor audio pour raconter une histoire complète se prête vraiment bien à l'industrie audio. La mise en œuvre du SDK a été plus rapide et plus transparente dans l'audio que dans la télévision, et j'aime la facilité avec laquelle cette industrie évoluera vers une histoire d'audience totale."

(Photographiés ci-dessus : Matt O'Grady, EVP, Directeur général, Médias locaux, Megan Clarken, EVP, Global Watch Product Leadership, Rob Kass, VP, Product Leadership, Arun Ramaswamy, Ingénieur en chef, et Denise Safko, VP, Product Leadership)