Skip to content
Centre d'actualités > Événements

Pour les éditeurs de contenu en ligne, la mesure par un tiers est impérative

1 minute de lecture | Août 2016

Si vous êtes un amateur de contenu vidéo, vous êtes très probablement satisfait de la myriade d'options disponibles aujourd'hui par simple pression d'un bouton. Et si la télévision traditionnelle représente toujours la grande majorité des téléspectateurs, la pénétration de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) aux États-Unis est désormais égale à celle des DVR. Alors que les consommateurs continuent à rechercher des contenus attrayants - et à les regarder où et quand ils le souhaitent - les éditeurs de ces contenus sont de plus en plus intéressés à en savoir plus sur eux.

Dans un scénario de visionnage traditionnel, les réseaux, les producteurs de contenu, les spécialistes du marketing et les marques sont désireux d'en savoir plus sur les téléspectateurs parce qu'ils souhaitent optimiser leurs dépenses médias en matière de publicité. Dans l'espace SVOD, cependant, la publicité ne fait généralement pas partie de l'équation. Cela n'annule pas pour autant la nécessité d'une mesure d'audience précise par un tiers. En fait, comme Peter Naylor, vice-président senior des ventes publicitaires de Hulu, l'a exprimé à Megan Clarken, présidente de la direction des produits chez Nielsen, lors de l'événement U.S. Consumer 360 de cette année, la mesure est impérative dans l'écosystème actuel en pleine évolution.

La bonne nouvelle pour des entreprises comme Hulu est que Nielsen Digital Ad Ratings fournit une vue complète, le lendemain, de l'audience en ligne et mobile d'une publicité, d'une manière comparable à celle de Nielsen TV. Cela signifie que les éditeurs, les annonceurs et les agences obtiennent des informations en temps réel pour un paysage en temps réel.