Skip to content
Connaissances > Audiences

Atteindre les femmes noires à travers les plateformes médiatiques

3 minutes de lecture | Décembre 2017

Pour les spécialistes du marketing qui cherchent à atteindre les femmes afro-américaines, il est primordial de mettre en place des campagnes intégrées - incluant non seulement les plateformes traditionnelles telles que la télévision et la radio, mais aussi les plateformes numériques et sociales. Grâce à une combinaison de prouesses numériques, de connaissances sociales et de consommation vorace de médias, les femmes noires ont des habitudes et des préférences médiatiques très particulières.

PROPRIÉTÉ DE LA TECHNOLOGIE MOBILE

Les femmes noires sont apparemment toujours connectées. Quatre-vingt pour cent des femmes noires possèdent un smartphone, un taux supérieur de 8 % à celui des femmes blanches non hispaniques. Et 57 % possèdent une tablette, ce qui est à peu près équivalent à celui des femmes blanches non hispaniques. La forte possession de la technologie mobile par les femmes noires leur donne accès à une multitude d'applications et de sites (y compris les réseaux sociaux) et constitue un facteur clé de la façon dont elles passent leur temps à consommer des médias. Par exemple, Facebook (72 %) est le premier site de réseau social utilisé par les femmes noires. YouTube, Instagram, Twitter et Google+ sont également des sites visités plus fréquemment par les femmes noires que leurs homologues blanches non hispaniques.  

UNE CONSOMMATION VORACE SUR TOUTES LES PLATEFORMES

En ce qui concerne la télévision en direct et la télévision en différé, les femmes noires passent près de 15 heures de plus chaque semaine sur ces plateformes (51 heures et 36 minutes) que l'ensemble des femmes aux États-Unis (36 heures et 38 minutes). De même, en raison notamment du nombre élevé de smartphones qu'elles possèdent, les femmes noires passent plus de temps chaque semaine à utiliser des applications et à naviguer sur le web sur des smartphones (19 heures et 27 minutes) que l'ensemble des femmes (17 heures et 8 minutes). Les femmes noires de tous âges consomment également davantage d'autres plateformes numériques, notamment l'internet sur un PC, la vidéo sur un PC, les appareils multimédias et la vidéo sur un smartphone.

LA RADIO OFFRE UNE PORTÉE DOMINANTE

En plus du temps hebdomadaire élevé qu'elles passent sur les plateformes numériques et devant la télévision, la radio est un média incroyablement efficace pour atteindre les femmes noires. En effet, 92% des femmes noires écoutent la radio chaque semaine, alors que 90% regardent la télévision. De plus, les femmes noires passent plus de temps par semaine à écouter la radio (14 heures et 7 minutes) que les femmes blanches non hispaniques (11 heures et 55 minutes). Si l'on examine les formats des stations en fonction de l'âge, les femmes noires du millénaire (18-34 ans) sont les plus susceptibles d'écouter le genre radio urbain contemporain, qui touche 58 % de ce groupe démographique. Quant au genre urbain contemporain pour adultes, il touche 51 % des femmes noires de plus de 18 ans.

Plus important encore pour les annonceurs, les femmes noires se disent réceptives à la publicité à la radio. Trente-huit pour cent des femmes noires sont d'accord pour dire que la publicité à la radio leur fournit des informations utiles sur les bonnes affaires (20% de plus que les femmes blanches non hispaniques), et 38% sont également d'accord pour dire que la radio leur fournit des informations sur les nouveaux produits et services (16% de plus que les femmes blanches non hispaniques).

LA CONSOMMATION VARIE SELON L'ÂGE

Bien que certaines tendances de consommation des médias se retrouvent chez toutes les femmes noires adultes, ces habitudes de consommation varient souvent en fonction du groupe d'âge, ce qui est utile pour la segmentation des campagnes.

Les femmes noires du millénaire (18-34 ans) passent plus de temps par semaine que leurs homologues plus âgées sur des appareils multimédias et des consoles de jeux. Les femmes noires de 65 ans et plus passent plus de temps par semaine à regarder la télévision (près de 80 heures) et moins de temps à utiliser des appareils multimédias, l'internet sur PC et des consoles de jeux que leurs homologues plus jeunes. Comprendre ces différences de consommation des médias et les préférences en matière de dispositifs peut s'avérer essentiel pour concevoir des campagnes efficaces.

Pour plus d'informations, téléchargez le rapport de Nielsen intitulé African-American Women : Notre science, sa magie.