Skip to content
Aperçus > Médias

Les voix portent : Le réseautage social continue de laisser les pouces des consommateurs s'exprimer

2 minutes de lecture | Janvier 2016

Qu'il s'agisse de commenter la prise d'une main d'un joueur de football, de partager des photos d'une soirée en ville ou de rediffuser un sujet d'actualité, les réseaux sociaux font désormais partie intégrante du mode de vie médiatique de nombreux consommateurs américains.

Et il ne s'agit pas seulement d'un moyen rapide, pratique et facile pour les consommateurs de se connecter et d'ajouter leur voix à la conversation. En fait, lorsqu'il s'agit de social via Twitter, il s'agit également d'un moyen de plus en plus important pour les réseaux, les programmateurs, les annonceurs et les agences de connaître l'engagement des téléspectateurs, de contribuer à l'écoute et même d'aider les campagnes à stimuler le earned media.

Selon le rapport de Nielsen sur les indicateurs comparables du troisième trimestre, qui a examiné les réseaux sociaux sur un grand nombre de plateformes, d'écrans et d'appareils différents, ce type de conversation continue d'accroître sa portée globale.

Le rapport a révélé qu'au cours d'une semaine moyenne, 156 millions de consommateurs adultes s'adonnent aux réseaux sociaux sur un seul smartphone. Cela représente environ 65 % de la population américaine ! C'est également une augmentation de 13 % du nombre d'utilisateurs adultes par rapport à la semaine comparable de l'année précédente. Sur les tablettes, les plateformes de réseautage social touchent environ 58 millions d'adultes américains chaque semaine, soit près d'un quart des adultes américains.

L'augmentation de la portée des réseaux sociaux a été favorisée par l'omniprésence croissante des smartphones et des tablettes - que l'on trouve désormais dans 78 % et 54 % des foyers respectivement, selon le rapport d'audience totale du troisième trimestre 2015 de Nielsen. Qui plus est, la pénétration des smartphones a bondi de 6 points de pourcentage par rapport au troisième trimestre 2014, tandis que celle des tablettes a augmenté de 10 points de pourcentage.

Cependant, si les réseaux sociaux attirent toutes les races et toutes les ethnies, les spécialistes du marketing doivent en tenir compte : il existe des différences dans la manière dont ces groupes partagent leurs voix numériques ou lisent celles des autres.

Par exemple, les réseaux sociaux sur PC ont touché plus de 27 % des adultes noirs au cours d'une semaine type, soit le taux le plus élevé de tous les groupes multiculturels sur PC. La portée hebdomadaire des réseaux sociaux sur les smartphones est la plus élevée chez les Hispaniques (75 %), tandis que sur les tablettes, elle est la plus élevée chez les adultes asiatiques-américains (21 %).

Dans l'ensemble, le rapport révèle que les médias traditionnels, tels que la télévision et la radio, ont toujours la plus grande empreinte aux États-Unis en termes de portée. En fait, la radio AM/FM touche plus de 90 % de tous les adultes au cours d'une semaine donnée, et la télévision arrive juste derrière avec 85 %. Et les consommateurs se connectent fréquemment à la radio et à la télévision, puisqu'ils écoutent généralement la télévision et la radio plus de cinq jours par semaine.