Skip to content
Aperçus > Numérique et technologie

MOBILE MANIA ! LES AUSTRALIENS PASSENT EN MOYENNE PLUS D'UNE HEURE PAR JOUR SUR LEURS SMARTPHONES

5 minutes de lecture | Alex Smith, chef de produit régional pour le mobile | Octobre 2015
{“order”:3,”name”:”subheader”,”attributes”:{“backgroundcolor”:”000000″,”imageAligment”:”left”,”linkTarget”:”_self”,”pagePath”:”/content/corporate/au/en/insights”,”title”:”Insights”,”titlecolor”:”A8AABA”,”sling:resourceType”:”nielsenglobal/components/content/subpageheader”},”children”:null}

Les consommateurs australiens utilisent de plus en plus leur smartphone et leur tablette pour se divertir, rester connectés socialement et accéder aux dernières informations en déplacement. Avec plus de 15 millions d'Australiens possédant un smartphone et environ 12 millions possédant une tablette, il est essentiel que le secteur ait accès à des données de mesure d'audience mobile de qualité. Pour vraiment atteindre et s'engager avec quelqu'un qui est n'importe qui, vous devez connaître les comportements des consommateurs sur les appareils mobiles et comprendre comment chaque type d'écran complète leur engagement plus large. Il s'agit d'adopter des méthodes plus intelligentes pour accroître les interactions et, par conséquent, de pouvoir quantifier les investissements en marketing mobile.

La dernière édition de l'IAB Australia and Nielsen Mobile Ratings Report a révélé que les propriétaires de smartphones australiens ont passé 34 heures et 55 minutes au cours du mois d'août 2015 à s'engager avec du contenu numérique - soit via le navigateur web de leur smartphone, soit via une application installée - soit en moyenne plus d'une heure par jour. Le temps passé sur un smartphone continue de croître et est désormais supérieur à celui de tout autre appareil numérique (43 % du temps total). L'utilisation se caractérise généralement par des sessions courtes et fréquentes - moins d'un tiers de la durée des sessions sur PC en moyenne, soit environ neuf à dix minutes par session - mais plus de trois fois plus fréquentes. On s'attend à ce que cette fréquence continue de croître. 

TIRER LE MEILLEUR PARTI DE NOTRE TEMPS DE MOBILITÉ

Au cours du mois d'août 2015, plus d'un tiers (35 %) du temps passé par les Australiens sur leurs smartphones était consacré aux réseaux sociaux, suivi des divertissements (16 %) et des jeux (12 %). Les réseaux sociaux (28 %) détenaient toujours la plus grande part du temps passé sur les tablettes ; cependant, les consommateurs ont passé plus de temps avec les contenus de jeux (23 %) et de divertissement (20 %) par rapport aux smartphones.

Les catégories "social", "vidéo/films", "jeux", "messagerie", "musique", "voyages", "finances" et "actualités et informations" ont toutes une audience plus importante sur smartphone que sur PC. Les catégories "social", "divertissement" et "jeux" sont celles qui génèrent le plus de temps passé sur les smartphones et les tablettes. 

ME DIVERTIR, M'ÉDUQUER OU M'ENTHOUSIASMER - ATTIRER L'ATTENTION DU CONSOMMATEUR SUR LE MOBILE

La catégorie des divertissements - qui est le deuxième genre le plus important pour le temps passé sur les smartphones et les tablettes - comprend un large éventail de contenus, dont une grande partie entraîne une durée très élevée. En août 2015, les Australiens ont passé près de 11 heures avec du contenu lié au divertissement sur smartphone et près de 12 heures sur tablette. Par rapport au PC, la catégorie divertissement a une portée active nettement plus forte auprès des propriétaires de smartphones - 94 % contre 82 %. Trois sous-catégories sur smartphone et tablette sont les principaux moteurs du temps et de la portée des contenus de divertissement - Vidéo / Films, Musique et Jeux.

La musique est le deuxième plus grand moteur de portée active et d'audience unique au sein de la catégorie divertissement (après les vidéos / films). En août 2015, 8,2 millions d'Australiens ont écouté de la musique ou regardé du contenu lié à la musique sur leur smartphone et 3,7 millions ont fait de même sur les tablettes. Apple Music, Shazam et Spotify sont les leaders sur les smartphones et les tablettes en termes de plus grande audience unique.

Note : Les entités marquées d'un astérisque (*) ne répondent pas aux normes minimales de taille d'échantillon et peuvent présenter une variabilité significative d'un mois à l'autre.

CATÉGORIE ÉVÉNEMENTS ACTUELS ET NOUVELLES MONDIALES

Les Australiens de 18 ans et plus consomment désormais plus de contenus d'actualité et d'information sur leur smartphone que sur une tablette ou un PC. Les classements des smartphones et des tablettes pour la sous-catégorie actualités & informations mondiales sont dominés par les mêmes marques qui ont historiquement été fortes dans les classements des PC. Pour le mois d'août 2015, smh.com.au est arrivé en tête du classement des actualités sur les smartphones et les tablettes en termes de plus grande audience unique sur leur site ou leur application.

Les actualités et l'information sont l'un des genres les plus populaires sur PC en Australie et cela se traduit bien sur les smartphones. Toutefois, si l'on examine les habitudes sur le marché américain, on constate que cette catégorie a encore beaucoup de potentiel sur le marché australien, avec seulement 43 % de pénétration en Australie, contre 54 % aux États-Unis.

Note : Les entités marquées d'un astérisque (*) ne répondent pas aux normes minimales de taille d'échantillon et peuvent présenter une variabilité significative d'un mois à l'autre.

Comprendre quels sont les appareils utilisés par vos consommateurs et les combinaisons d'utilisation entre ces appareils peut s'avérer très important pour concevoir la campagne d'expérience totale du consommateur avec une marque.

Le Nielsen Australian Connected Consumers Report a révélé que trois Australiens en ligne sur quatre adoptent un comportement "multi-écran". Un pourcentage stupéfiant de 81 % de ces consommateurs multi-écrans accédaient à quelque chose de pertinent sur leurs appareils mobiles par rapport à ce qu'ils regardaient sur le grand écran. Et plus de la moitié d'entre eux utilisaient activement leur appareil compagnon pour rechercher des produits et services annoncés sur l'écran principal.

L'implication ici est que les marques qui investissent dans un média ou un autre - qu'il s'agisse de production de contenu ou de publicité - doivent prendre en compte toute la gamme d'engagement numérique des consommateurs. Il est important de connaître ces publics et de réfléchir à ces combinaisons et aux contextes dans lesquels le consommateur arrive à cette interaction et à cette réaction.

Le rapport d'audience mobile Nielsen d'août 2015 est la deuxième édition des données en avant-première diffusées sur le marché australien par IAB Australia et Nielsen. Ce rapport constitue la première phase d'importantes mises à niveau du système de mesure de l'audience numérique en Australie. Début 2016, le Mobile Ratings Report sera remplacé par Digital Ratings Monthly, qui fusionnera les données des panels de smartphones et de tablettes avec les données des panels de PC domicile/travail de Nielsen et les données des sites web marqués. Digital Ratings Monthly sera la base d'un développement ultérieur qui verra Nielsen passer à la livraison quotidienne de données d'audience numérique par Digital Content Ratings, dont le lancement est prévu pour la mi-2016.

Les résultats sont basés sur le panel mobile qui se compose de 2 000 utilisateurs de smartphones iOS et Android et de 500 utilisateurs de tablettes iOS et Android âgés de plus de 18 ans. Ce panel est représentatif à l'échelle nationale des utilisateurs australiens de smartphones et de tablettes, a conclu des accords de confidentialité individuels avec tous les panélistes et mesure passivement le comportement en ligne des panélistes sur leur appareil mobile par le biais d'un compteur sur l'appareil (Android) ou d'une solution proxy (iOS). Les panels fournissent des données granulaires sur une base mensuelle qui peuvent être utilisées par les acheteurs et vendeurs de médias pour mieux comprendre le consommateur mobile et évaluer les opportunités disponibles dans ce qui est maintenant un canal médiatique important. Ils incluent les audiences des navigateurs web sur les appareils mobiles et, pour la première fois, les applications mobiles.

Comme le rapport Nielsen Mobile Ratings utilise des données préliminaires basées sur une méthodologie de panel uniquement, des variations dans les audiences uniques d'un mois à l'autre peuvent se produire. Les données d'aperçu de Mobile Ratings afficheront une plus grande variation dans les mesures mensuelles que la devise établie de Nielsen Online Ratings et ne sont pas appropriées pour le commerce.

Le rapport complet Mobile Ratings peut être téléchargé ici